Projet de vie MDPH Enfant


Si votre enfant est atteint d’un handicap, vous devez déposer un dossier MDPH pour faire valoir ses droits. Les démarches sont à adresser au guichet unique. A savoir, la maison départementale des personnes handicapées. Pour demander les aides adaptées et percevoir l’allocation enfant handicapé par exemple, vous devrez compléter le formulaire de demande. Et joindre les pièces justificatives. Le projet de vie MDPH enfant est un élément facultatif du dossier MDPH. Cependant, il est important car il vous permet de présenter la situation de votre enfant. Et de mettre en avant vos attentes pour son avenir. Alors comment le rédiger efficacement ? Les conseils pour rédiger un projet de vie MDPH efficace pour votre enfant.

Qu’est-ce que le projet de vie MDPH pour un enfant ?

Le projet de vie est un document qui accompagne la demande de prestations et d’orientation. Il s’agit d’un texte rédigé généralement par les parents. Il doit expliquer la situation de l’enfant. Mais aussi ses difficultés, ses besoins, ses capacités et ses envies. Vous pourrez enfin évoquer vos souhaits pour son parcours de vie. Le projet de vie MDPH enfant doit être personnalisé et adapté. Il n’y a donc pas de sens à utiliser un modèle type.

Prenez cependant le temps de rédiger cette phase car le projet de vie peut-être le pilier de votre dossier MDPH. Il doit permettre à la commission qui va étudier votre dossier de comprendre votre situation. Et ainsi de vous proposer des solutions adaptées. Partagez donc le quotidien de votre enfant tel qu’il l’est.

Quels sont les conseils pour rédiger un projet de vie ?

Pour rédiger un projet de vie efficace, voici quelques conseils à suivre :

  • Utilisez un langage simple et direct.
  • Soyez cohérent entre les différentes parties du dossier (projet de vie, certificat médical et GEVAsco) : Évitez les contradictions ou les incohérences qui pourraient nuire à la crédibilité de la demande.
  • Faire preuve de pertinence. Le projet de vie doit faire environ deux pages.
  • Restez dans une approche constructive : Mettez en valeur les atouts de votre enfant et n’occultez pas ses difficultés. Montrez votre implication et n’hésitez pas à exprimer vos besoins et vos demandes.
  • Enfin, restez respectueux : Adressez-vous aux membres de la MDPH avec politesse et considération.

Modèle pour structurer la rédaction

Pour rédiger le projet de vie MDPH pour votre enfant, il n’y a pas de forme imposée. Nous vous recommandons néanmoins de le structurer en trois parties pour être certain de ne rien oublier.

Tout d’abord, prenez le temps de présenter votre enfant, son âge, son diagnostic et son parcours médical, scolaire et social. S’il exerce des loisirs, n’hésitez pas à le mentionner. Tout comme ses centres d’intérêt. Prenez le temps par la suite d’évoquer ses qualités, ses difficultés et ses besoins spécifiques. Rappelez-vous de décrire votre enfant de manière objective. Cela en mettant en avant ses potentialités et ses progrès. Mais aussi en soulignant ses limites et ses contraintes. Restez le plus réaliste et honnête possible.

Suite à cela, vous pouvez informer la commission sur votre situation familiale, professionnelle et financière. Et mettre en avant l’impact du handicap de votre enfant sur votre quotidien. Vous pouvez alors expliquer concrètement comment vous vous organisez pour prendre soin de votre enfant. Mais également quelles sont les aides dont vous bénéficiez ou que vous sollicitez. Présentez aussi les frais engagés ou envisagés pour son accompagnement. Et si vous les imaginez, les aménagements nécessaires pour son bien-être. Vous pouvez terminer ce paragraphe du projet de vie MDPH de votre enfant par les sacrifices que vous faites. Expliciter par exemple, les conséquences que cela a sur votre vie personnelle, sociale et professionnelle. N’oubliez pas de justifier vos dires en joignant des pièces justificatives.

Le dernier paragraphe vous permet d’exprimer vos attentes, vos espoirs, vos objectifs et vos choix pour l’avenir. N’hésitez pas à aborder cette section par domaine (scolarité, santé, loisirs). Si vous envisagez un orientation en ULIS ou en SEGPA, de demander un AVS ou toute autre possibilité, vous pouvez l’évoquer. Précisez alors les bénéfices attendus.

Vous recherchez de l’inspiration, consultez le modèle de projet de vie MDPH Adulte sur le site.