Le plan personnalisé de compensation


Le plan personnalisé de compensation (PPC) est un outil essentiel pour la compensation du handicap et l’inclusion des personnes handicapées dans la société. Il s’agit d’un droit reconnu par la loi Handicap du 11 février 2005. Pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. Elle reprend le principe du droit à compensation du handicap. Et à faire également naître le guichet unique départemental. à savoir la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH).

Qu’est-ce que le plan personnalisé de compensation du handicap ?

Le dispositif qui vise à répondre à vos besoins et vos attentes. Cela en s’appuyant sur le projet de vie MDPH que vous avez rédigé. Il s’agit pour l’équipe pluridisciplinaire de la maison départementale des personnes handicapées de proposer des solutions adaptées à chaque situation. Le PPC peut alors contenir des préconisations ou des conseils sur divers aspects de la vie quotidienne. Tels que l’hébergement, le logement, la scolarisation ou l’orientation professionnelle. Concernant les enfants handicapés, il peut également inclure le projet personnalisé de scolarisation (PPS). Le plan personnalisé de compensation du handicap est ensuite soumis pour décision à la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH).

Le PPC s’inscrit donc dans le cadre du droit à compensation du handicap. Son but est de permettre aux personnes handicapées de faire face aux conséquences de leur handicap. Mais aussi de leur permettre de vivre de manière autonome et citoyenne. A ce titre, le plan peut comporter des aides de toute nature. Par exemple des aides humaines, techniques, financières, des aménagements du logement ou du véhicule, des orientations scolaires ou professionnelles.

Nous vous rappelons donc l’important du projet de vie MDPH ! Car c’est principalement à partir de cet écrit que l’équipe pluridisciplinaire s’appuiera. En complément des facteurs personnels et environnementaux, des obstacles et des facilitateurs aux activités de la personne handicapée.

Comment demander la reconnaissance d’un handicap en France ?

Afin d’être reconnu administrativement comme personne en situation de handicap et jouir de vos droits, vous devez d’abord remplir un formulaire de demande de compensation du handicap. Ce dernier est disponible sur le site de la MDPH de votre département ou auprès des services sociaux (CCAS et mairie). Le formulaire doit être accompagné d’un certificat médical datant de moins de 6 mois. Ainsi que de tout document utile pour appuyer votre demande de prestations (bilans de santé, comptes rendus médicaux et factures).

Suite à cela, vous pourrez déposer ou envoyer votre dossier complet à votre MDPH. Ses agents vont instruire votre demande et l’évaluer. Une équipe pluridisciplinaire va étudier votre situation et vos besoins. En s’appuyant, encore une fois, sur votre projet de vie. Elle va ensuite élaborer le plan personnalisé de compensation. Ce dernier doit vous permettre de recevoir les aides nécessaires pour vivre dignement et participer à la vie sociale.

Le plan personnalisé peut ensuite vous être transmis pour avis. Dans ce cas, vous disposez d’un délai de 15 jours pour formuler ses observations. Le PPC est ensuite soumis à la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées. Son rôle étant de valider ou d’adapter les propositions faites. Enfin vous recevrez la notification de décision de la MDPH. Notez que le délai moyen de traitement d’une demande de reconnaissance de droits est de 4 mois.