PCH ou APA, quel aide financière choisir ?


Vous êtes confronté à une situation de perte d’autonomie. Que ce soit à cause du vieillissement ou du handicap. Savez-vous que vous pouvez bénéficier de certaines aides financières pour vos incapacités. Parmi elles, les plus courantes sont la prestation de compensation du handicap (PCH). Et l’allocation personnalisée d’autonomie (APA). Mais s’il vous est offert ses deux options, comment choisir entre PCH ou APA ? Les montants et les modalités de versement de ces deux prestations versées par le Département.

Avez-vous plus ou moins de 60 ans ?

L’âge de l’usager est un critère qui peut vous aider à choisir la meilleure prestation dans votre cas. La barrière des 60 ans peut être symboliquement le passage d’une prestation à une autre. mais ce n’est pas toujours le cas.

Par principe, la PCH est une aide financière destinée aux personnes handicapées de moins de 60 ans. Ou de moins de 75 ans si le handicap est survenu avant 60 ans. Les usagers devant démontrer un besoin d’aide humaine, technique ou d’un aménagement pour compenser leur perte d’autonomie. Pour obtenir la prestation de compensation du handicap, vous devez en faire la demande à la MDPH. C’est par la suite la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) qui vous accorde ce droit. Suite à l’évaluation de vos besoins. Mais c’est bien le Département qui verse la PCH. Son montant varie en fonction du degré de handicap et des besoins de la personne.

L’allocation personnalisée d’autonomie vise pour sa part à aider les séniors dans les actes essentiels de leur vie quotidienne. Cette aide financière est destinée aux personnes âgées de 60 ans et plus. Elle peut donc être versée aux usagers qui vivent à domicile ou en établissement (EHPAD, résidence autonomie). Contrairement à la PCH, pour demander l’APA, vous devez vous adresser directement au Conseil Départemental. Le montant de l’APA dépend de vos ressources et du coût de la prise en charge.

Aide pratique pour choisir entre la PCH et l’APA ?

Le choix entre PCH ou l’APA dépend de votre situation personnelle, de vos besoins et de vos préférences. Il n’existe pas de règle générale pour déterminer quelle aide est la plus avantageuse. Cependant, voici un petit guide pour vous aider à faire votre choix :

  • Si vous êtes une personne handicapée de moins de 60 ans, vous n’avez pas le choix. Vous devez demander la PCH, car vous n’êtes pas éligible à l’APA.
  • Si vous êtes une personne âgée de 60 ans et plus, vous pouvez demander la PCH si votre handicap est survenu avant 60 ans et si vous remplissez les conditions d’incapacité permanente. A défaut, vous devez demander l’APA.

Maintenant, si vous êtes éligible à la fois à la PCH et à l’APA, vous devez comparer les montants des deux aides et les services qu’elles vous permettent de financer. Par exemple, la PCH peut être plus intéressante si vous avez besoin d’un aménagement de votre logement ou de votre véhicule. En effet, car l’APA ne couvre pas ces dépenses. En revanche, l’APA peut être plus intéressante si vous avez des ressources modestes. Car la PCH est soumise à une participation financière en fonction de vos revenus.

N’hésitez pas à vous faire accompagner dans votre choix entre la PCH ou l’APA. Vous pouvez demander une simulation du montant des deux aides à votre Département. Ou si vous le préférez directement au point d’information local. Suite à cela, vous verrez plus facilement quelle aide vous offre le plus de bénéfices.

Pour rappel, la PCH et l’APA ne sont pas cumulables ! Il vous faut choisir et le faire savoir à votre Département en vue du versement de l’aide.